Fooooooooooooooooo ! Les Montreurs d'Ombres : troupe familiale itinérante, spectacles d'ombres chinoises - La légende du jeune chêne
Les Montreurs d'Ombres
Troupe familiale itinérante, spectacles d'ombres chinoises


La légende du jeune chêne

Un conte en huis-clos dans un petit coin de forêt hanté par de troublantes sorcières.

p1140011-small.jpgp1140013-small.jpgp1140023-small.jpgp1140036-small.jpgp1150076-small.jpgp1150078-small.jpgp1150099-small.jpgp1150119-small.jpg

L’histoire

chene_1-small.jpg

Il y avait jadis ce petit bois de chênes à côté du village. Chaque jour, les paysans devaient le traverser pour aller aux champs et rentrer chez eux. Or ce petit bois de chênes abritait aussi une bande de joyeuses sorcières qui chaque soir, à la nuit tombée, jetaient des sorts sur le village.

chene_2-small.jpg

Les sorcières étaient joueuses ... et les paysans très en colère. Chaque matin, elles se laissaient poursuivre et entraînaient les paysans dans la forêt. Et puis soudain, elles disparaissaient ! La forêt redevenait alors silencieuse. Les paysans désorientés fouillaient les bosquets, visitaient chaque taillis ... Mais en vain ! Les malheureux paysans n’avaient jamais idée de chercher dans les branches et rentraient dépités.

chene_3.jpg

Les sorcières jouaient ainsi depuis longtemps à se cacher dans les chênes, qui depuis toujours se laissaient faire. Mais un jour, le plus jeune chêne en a eu assez ! Malgré l’indifférence de ses grands frères, il dévoila la cachette des sorcières aux paysans. Elles décidèrent alors de s’installer ailleurs. Mais avant de partir, elles voulurent récompenser les grands chênes et leur offrirent d’exaucer un vœu.

chene_4-small.jpg

Leurs feuilles ternes devinrent ainsi d’or, d'un vert tendre ou de cristal. Fiers de leurs nouveaux feuillages ils narguaient le petit chêne. Mais, pas pour longtemps ... La voracité des chèvres, la convoitise des voleurs et la violence de la tempête les mirent à nus. Devant le petit chêne, les grands ridicules moururent de jalousie.

chene_5-small.jpg

C’est ainsi que disparurent les grands chênes et avec eux les sorcières. Cet évènement est resté dans les mémoires. Et encore aujourd’hui, les villageois donnent chaque année une fête en l’honneur du jeune chêne.

chene_6-small.jpg

Création juillet 2006